AHU avait représenté les intérêts africains à Chicago

” L’Afrique est à la recherche de partenaires” – tel était le slogan du 9e Sommet des affaires USA – Afrique.

Dans son discours d’ouverture, M. Augustin Matata Ponyo, Premier Ministre de la République démocratique du Congo, avait déclaré que ce n’est pas seulement le Congo mais l’ensemble du continent africain qui était à la recherche de partenaires dans le domaine des affaires et de l’investissement.

Plus de 900 représentants de 34 pays avaient pris part à la conférence.

La Hongrie avait été représentée par Mr. Sándor Balogh, Président de l’Union Afrique-Hongrois, qui avait estimé que le moment idéal était venu pour investir potentiellement en Afrique.  Plusieurs pays de la région ont déjà le capital financier nécessaire pour démarrer, mais il manque encore la maitrise de l’expérience internationale.

Le président d’AHU avait rappelé, qu’il était clair que ces pays n’étaient pas à l’attente de charité, mais plutôt  à la recherche de partenaires commerciaux sérieux avec lesquels ils pourraient s’impliquer dans la coopération à long terme.

Il avait ajouté que l’ouverture du troisième HTCC (Centre Commercial et Culturel Hongrois) ou la Maison de la Hongrie en Ouganda à la fin du mois d’Octobre aidera également à la coopération et la sensibilisation interculturelle des hommes d’affaires des deux pays.

                          Mr. Sándor Balogh, Président de l’Union Africaine-Hongrie

M. Morio Omari, Secrétaire adjoint au Ministère du Commerce du Kenya avait également tenu un discours à la conférence. Il avait déclaré que cette conférence d’affaires avait été une excellente occasion pour eux de donner une présentation détaillée de leur pays.Dans son discours, M. Omari avait fait état de l’attaque terroriste et du drame des otages qui avait eu lieu il ya quelques semaines dans son pays.

Il avait souligné qu’il s’agissait d’un cas extrême qui ne devrait pas décourager les hommes d’affaires à investir au Kenya.

M. Morio Omari considère que la sécurité du pays est assurée et qu’il valait la peine  aux  investisseurs de tenter leur chance là-bas aussi. Le Kenya envisage d’augmenter l’exportation de son café, cacao et thé aux États-Unis et en Europe.

Afric chicgo summit 2

 

    M. Augustin Matata Ponyo, Premier Ministre de la République démocratique du Congo

Szóljon hozzá ehhez a cikkhez