Washington menace de suspendre son aide alimentaire si la Corée du Nord lance sa fusée

Les Etats-Unis menacent de suspendre leur aide alimentaire à la Corée du Nord. Les Américains ont plusieurs à avoir fait part de leur inquiétude après l’annonce Pyongyang qui veut lancer une fusée longue portée chargée d’un satellite d’ici la mi-avril . Officiellement, pour célébrer les 100 ans de la naissance de Kim Il Sung le fondateur du pays. Washington penche plutôt pour un missile longue-portée.

 

Washington a prévenu la Corée du Nord que si elle ne renonçait pas à lancer sa fusée en avril, cela pourrait lui coûter les 240 000 tonnes d’aide alimentaire promises par les Etats-Unis aux termes d’un accord conclu le mois dernier.

L’administration Obama avait accepté de fournir de la nourriture après l’engagement de Pyong Yang de stopper son programme nucléaire et ses lancements de missiles et à autoriser de nouvelles inspections de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Victoria Nuland, porte-parole du département d’Etat, a parlé de « violations flagrantes des obligations internationales » de la Corée du Nord.« Comment pouvons-nous nous engager auprès d’un pays dans lequel nous n’avons pas confiance » a-t-elle dit.

L’administration Obama avait espéré que l’avénement de Kim Jung Un ouvrirait la porte à une amélioration des relations entre les deux pays. Un espoir qui semble aujourd’hui bien compromis

Szóljon hozzá ehhez a cikkhez