Thaïlande : après les inondations, le gouvernement lance un programme de relance économique

En Thaïlande, le gouvernement annonce un plan de réhabilitation économique pour remettre le pays sur pied après les inondations historiques qui ont paralysé le royaume. De larges parties du pays sont toujours sous l’eau, y compris des quartiers de la capitale. Mais le gouvernement veut aller de l’avant en lançant ce programme de sortie de crise centré sur l’aide aux industries sinistrées.

 

 

Il peut sembler un peu tôt pour lancer un plan de réhabilitation. Mais la chef du gouvernement Yingluck Shinawatra a été vivement critiquée pour ses hésitations face au désastre. Pour elle, ce plan annoncé en fanfare est une façon de reprendre l’initiative.

 

Un comité stratégique, présidé par l’ex-banquier Virapong Ramangkul, va piloter ce plan. Des mesures d’assistance vont être apportées aux industriels thaïlandais et étrangers affectés lors de l’inondation des zones industrielles. Si un entrepreneur souhaite déplacer son usine dans une zone moins menacée, il pourra faire appel à l’aide de l’Etat.

L’agriculture n’est pas oubliée. Un quart de la production de riz a été perdue. Des millions d’hectares de rizières ont été inondés. Le gouvernement apportera des compensations financières et approvisionnera les riziculteurs en semences pour la prochaine saison.

Autre priorité, l’établissement d’un système de digues et de canaux pour empêcher un tel désastre de se reproduire. Une condition que le gouvernement juge indispensable s’il veut garder la confiance des investisseurs.

Le coût de ces mesures s’élèvera à quelques 18 milliards d’euros. Le principal défi sera de trouver ce financement sans affecter l’équilibre budgétaire (RFI)

 

Szóljon hozzá ehhez a cikkhez